Comment gérer les pics de chaleur en maison de retraite ?

Comment gérer les pics de chaleur en maison de retraite ?

août 12, 2020 0 Par loutrenoire

Les personnes âgées sont très vulnérables à la montée de la chaleur. En saison estivale, des mesures doivent être adoptées en maison de retraite pour faire face à la canicule. Beaucoup de résidences pour séniors n’hésitent pas alors à mettre en place des mesures spécifiques pour le bien-être de nos aînés. C’est notamment le cas dans la maison de retraite Estrées-Saint-Denis.

Comment les maisons de retraite se préparent-elles à la canicule en cette saison du Covid-19 ?

Des précautions particulières sont entreprises. Chaque responsable et accompagnateur restent conscients du risque.

Privilégier un environnement sain

Concernant le système de climatisation de la résidence, les professionnels doivent contrôler le bon fonctionnement des appareils sur tous les niveaux : l’aération, l’assainissement, l’humidité, le CO2, le changement de température… L’usage de la climatisation et de la ventilation est préconisé dans les salles qui accueillent moins de six personnes. Il est également important de :

  • Rendre le port de masque obligatoire,
  • Rafraichir autant que possible le corps des séniors : distribution de boissons fraiches, de desserts frais, leur faire porter des vêtements légers…
  • Privilégier les menus frais et légers,
  • Tracer individuellement leur consommation en eau,
  • Hydrater régulièrement les résidents,
  • Utiliser des brumisateurs ou des lingettes pour humecter la peau,
  • Adopter un suivi régulier des personnes les plus vulnérables…

Pourquoi adopter autant de précautions face à la chaleur ?

Parce que les personnes âgées sont à risque face à la chaleur et au covid-19, ils ont besoin d’une protection supplémentaire. Le métabolisme de nos aînés éprouve de la difficulté à s’adapter aux saisons de forte chaleur. Avec l’âge, leur faculté est réduite sur plusieurs niveaux :

  • Sur la perception de la chaleur,
  • Sur leurs aptitudes à transpirer normalement, causées par la dégénérescence de la glande sudoripare,
  • Sur la sensation de soif,
  • Et sur la défaillance de la fonction rénale.

Quels sont les symptômes à surveiller de près ?

Les responsables et les accompagnants dans la maison de retraite Estrées-Saint-Denis restent vigilants et attentifs à certains signaux corporels, qui se manifestent notamment en été :

  • La fatigue,
  • L’étourdissement,
  • Les vertiges,
  • Les troubles de consciences,
  • L’absence d’urine pendant cinq heures d’affilée,
  • Les crampes au niveau des muscles,
  • De la fièvre,
  • Des nausées,
  • Des agitations pendant le sommeil,
  • Des problèmes respiratoires…

À quelle urgence se préparer ?

Dans les pires des cas, les infirmiers doivent faire face aux urgences suivantes.

Le coup de chaleur

Il s’agit de la montée en température interne du corps de la personne. La peau rouge et la température corporelle à plus de 40 °C accompagnées par des troubles neurologiques constituent les symptômes de cette attaque. La victime aura besoin d’une réanimation intensive basée sur le rafraîchissement de la peau par l’humidification et la ventilation.

La déshydratation sévère

Ce cas se manifeste par l’hypotension, la perte de poids et la muqueuse sèche, l’hypotonie des globes oculaires, tachycardie…

Les symptômes du Covid-19 et la probabilité de traiter un malade

Certes, toutes les précautions et les gestes barrières sont maintenus et respectées. Toutefois, les risques ne doivent pas être minimalisés. Tout le personnel et l’ensemble des résidents restent aux aguets des symptômes de la maladie.