Pourquoi suivre une formation pour devenir chauffeur VTC à Paris ?

Pourquoi suivre une formation pour devenir chauffeur VTC à Paris ?

septembre 25, 2019 0 Par loutrenoire

La VTC ou voiture de transport avec chauffeur connaît un succès de plus en plus croissant ces dernières années. En effet, il est recensé 8 000 exploitants en juin 2016 dans le Registre des Exploitants de VTC qui est tenu par le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Ce chiffre est monté à 30 000 en 2018 d’après le ministère des Transports, dont 19 000 rien qu’en Île-de-France. Mais quel est le chemin à suivre pour devenir chauffeur VTC à Paris ?

Les conditions à remplir pour devenir chauffeur VTC

Comme de nombreuses professions, le métier de chauffeur VTC à Paris est strictement réglementé. En effet, pour devenir professionnel dans ce secteur, il fait disposer d’un statut professionnel et par conséquent réussir à l’examen VTC. Or, pour obtenir la fameuse licence VTC, il est indispensable de suivre une formation pour devenir VTC à Paris. Celle-ci est dispensée par un établissement agréé. Bien entendu, chaque centre dispose de sa propre formule et de son organisation propre pour prodiguer cette formation. Ainsi, le tarif, la durée ou encore la planification des cours est susceptible de varier d’un centre à un autre. Mais en tout cas, le contenu, les grandes lignes et le respect de la réglementation sont pratiquement les mêmes pour tous ces centres de formations.

C’est ainsi que, généralement, la formation dure environ 40 heures, réparties sur une douzaine de jours. Les cours vont s’articuler autour de 7 épreuves qui constituent la partie théorique de l’examen VTC. Il s’agit de la gestion, du développement commercial, du droit des transports, de la sécurité, de la réglementation nationale VTC, du français et de l’anglais. En ce qui concerne la partie pratique de l’examen, il s’agit de l’épreuve de conduite professionnelle VTC. Le candidat devra passer cette épreuve dans les 12 mois après son admissibilité à la partie théorique, c’est-à-dire s’il a reçu une note supérieure à 10/20. Et pour réussir cette partie pratique, l’obtention d’une note de 12/20 est indispensable.

La formation, étape indispensable pour devenir chauffeur VTC

Il est donc évident que suivre une formation est la solution la plus sûre pour optimiser ses chances de réussir à décrocher la licence VTC et par conséquent devenir chauffeur VTC par la suite. En effet, les cours dispensés dans les centres de formation agréés permettent au futur chauffeur VTC d’acquérir et éventuellement de renforcer ses connaissances en développement commercial, en sécurité routière, en gestion d’entreprise, etc. De cette façon, il sera mieux préparé face aux enjeux auxquels il devra faire face dans l’exercice de sa profession.

Grâce à cette formation pour devenir chauffeur VTC à Paris, il sera capable d’exercer son métier dans les conditions optimales. En même temps, il pourra offrir un service de qualité à sa clientèle, sans risquer d’enfreindre la loi. Et le futur chauffeur VTC pourra facilement gagner en compétitivité et en productivité, tout en évitant de faire des erreurs de gestion. Il est important de souligner que la carte VTC a une validité de 5 ans. Passé ce délai, le chauffeur VTC sera obligé de suivre 14 heures de formation continue afin d’obtenir le renouvellement de sa carte.