Vendre son or : attention au prix de l’or

Vendre son or : attention au prix de l’or

septembre 29, 2019 0 Par loutrenoire

En dehors des biens immobiliers, l’or constitue une valeur refuge pour de nombreuses personnes. Ce n’est pas pour rien que ce métal précieux a été choisi comme référence par rapport aux autres devises au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale ! De plus, il est facile de vendre son or en cas de besoin, ce qui représente un argument de taille en sa faveur.

Comment connaître le prix de l’or ?

Il existe de nombreuses raisons qui poussent une personne à vendre un bijou en or, des pièces en or ou un lingot d’or. Mais connaitre le prix de l’or n’est pas toujours chose facile. Il peut s’agir de difficultés financières, du désir d’acheter un nouveau téléviseur, de partir en vacances, du besoin d’avoir des liquidités, etc. Or, il convient de savoir que depuis 2004, il n’existe plus de cours officiel de l’or en France. Par conséquent, il faut toujours se référer au London Fixing, qui constitue la première place dans le monde en ce qui concerne le métal jaune. Cette cotation officielle de l’or est fixée deux fois par jour par la London Bullion Market Association (LBMA), à savoir à 10h30 et à 15h. Ce cours concerne l’once d’or, c’est-à-dire la valeur de 31,10 grammes d’or. Pour un particulier qui souhaite vendre un ou plusieurs lingots d’or, un bijou en or ou des pièces d’or, il est parfois difficile de se référer à cette cotation officielle. Et ce, d’autant plus que celle-ci change donc tous les jours. C’est pourquoi, la plupart du temps, ils se tournent simplement vers les principaux acteurs du négoce d’or dans l’Hexagone afin de connaître les cotations respectives de ces derniers. Ce qui peut parfois présenter un écart plus ou moins grand, selon le négociant.

Faire une estimation au préalable

Avant de vendre votre collier, votre parure ou votre bague en or chez un joaillier ou un négociant en or, il est toujours conseillé d’estimer sa valeur. Cette estimation dépend essentiellement du poids de votre or, du nombre de carats ainsi que du cours officiel du Marché International de Londres. Mais il est possible que cette estimation varie d’un expert en évaluation à un autre. Ainsi, lorsque vous vendez des bijoux en or, le prix indiqué par les commerçants peuvent différer de la cotation officielle. Mais il n’y a rien d’extraordinaire à cela dans la mesure où les bijoux que vous mettez en vente sont généralement en alliage d’or 18 carats. Ce qui signifie qu’ils sont constitués de 75 % d’or. Ce qui fait que lorsque vous vendez votre montre en or ou votre collier en or, le négociant va acheter uniquement le poids de l’or qu’il contient. Le cas est assez similaire en ce qui concerne les pièces en or. En effet, la plupart du temps, celles-ci sont composées d’un alliage fait à 91,6 % d’or pour les Souverains et à 90 % pour les Unions Latines par exemple. Ce qui fait que le prix de rachat va se baser sur la quantité d’or contenue dans chaque pièce. Ainsi, une pièce Louis Belge, Napoléon ou Vrenélis contient 6,45 g d’or brut soit 5,81 d’or fin. De même, une pièce 20 Reichmarkt renferme 7,965 grammes d’or brut soit 7,168 grammes d’or fin. Mais il existe des pièces qui possèdent un poids brut et un poids d’or fin identiques. Elles sont appelées mini-lingots ou pièces bullion. Il s’agit du Panda Chinois, du Maple Leaf et de l’Australian Nugget dont le poids est de 31,103 grammes.